Guilde RP de la faction impériale
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bagor et sa femme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Bagor et sa femme.   Lun 23 Déc - 6:27

L'histoire de Bagor commence dans le grand canyon qui borde la puissante tribu des hommes des sables du rocher à tête de mort.
Suite à un désaccord avec le chef de la tribu, Bagor et sa femme quittent le camp avant la tombée de la nuit.
Il reste un soleil levé, la nuit va tomber sur Tatouine, quand Bagor vit au loin plusieurs lumières dans le fond du canyon, là où il le sait très bien que rien ne devrait si trouver.

Dans le fond du gouffre Raildorso et son frère Willdrink deux des mercenaires les plus vils du système avaient posé leur vaisseau, ils attendaient Nitili une contrebandière esclavagiste pour une transaction pas très nette à l'abri des regards indiscrets.

Couché sur le sable, Bagor épiait le groupe d'humain dans le fond du gouffre l'arme a la main, l'idée de voler un vaisseau et quitter la planète, pour y arriver faudrait tuer les humains, action des plus risquée, surtout pour sa femme et lui, le meurtre n'est pas un atout, ils sont surtout doués dans le commerce et le vol bien sur.

Nitili a bord de son Oculus'IL5 détecta le vaisseau des frère Vandco dans le fond du gouffre.
Après s'être posée, elle sortit la cargaison pour le deal.

Bagor cherchait un moyen de prendre le dessus sur les humains, quand un autre vaisseau plus petit arriva, une personne en sortit, une de plus! L'espoir le quitta doucement quand il vit les humains se tirer dessus!
Visiblement les deux humains avaient le dessus il pouvait prendre partie et gagner un avantage du à sa position élevée mais le doute et l'effet de surprise de l'action le fit rester impassible.

Nitili était en très mauvaise position loin de son vaisseau prise sous le feu, visiblement ce marché n'était pas bon du tout.
Willdrink balançait tout ce qu'il avait sous le coude : missile blast... La totale, pendant que Raildorso chargeait la cargaison volée, d'un geste de la main il fit appel à son frère d'embarquer.

Bagor vit les deux humains quitter la planète laissant derrière eux une cible bien frêle, d'un tir de sa femme sans même avoir le temps d'en donner l'ordre, l'humaine tomba raide morte allongée sur le sable fin, près de son vaisseau vide!!
"Voila notre chance" lui dit sa femme avant de ce lancer dans le gouffre.
ni une ni deux voilà Bagor et sa femme a bord d'un Oculus'IL5 et une galaxie a découvrir !!


Dernière édition par bagor le Mer 22 Jan - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 4:58

Chapitre 2: d'un tas de sable à une boite de conserve.


Ca fait trois jours qu'on est enfermé dans ce vaisseau, moins grand que la hutte qu'on a quitté.

 La cabine qui sert de stockage et de confection fait cinq ou six mettre carré, au milieux ce trouve la trappe d'accès vers la sortie, c'est par là bien sur qu'on est entré, sur la gauche des caisses de métaux "bonzium, nylinum, desh, allumacier et d'autre encore, empiler les unes sur les autres et a côté un droïde humanoïde, à droite une grosse machine avec un tapis roulant, on apprendra plus tard que la machine permet la construction de pièce de cybernétique. Au milieux deux séries de marches étroites qui donne accès au cockpit, là ce trouve deux sièges placés devant deux petites vitres qui donne sur l'espace, sous les vitres un tableau de bord avec boutons, manettes et en son centre une matrix olographique.

Trois jours, parce que ma femme a démonté le droïde qui ne comprenais pas notre langue... oui on a une nature destructrice faut pas nous en vouloir, donc après lui avoir arraché un bras et une jambe le droïde c'est penché sur la machine au tapis roulant, on ne savait pas ce qu'il fabriquait mais voir un droïde travailler avec un bras et à cloche pied suffit a distraire deux tusken!

Ma femme était occupée a regarder son nouveau jouet construire des pièces a cloche pied, moi j'étais sur le tableau de bord à le démonter, j'aime beaucoup démonter des pièces de vaisseau je le faisais déjà dans les casses de speeder Jawa sur le marché de Mos'drak, je me suis arrêté quand la lumière de l'appareil s'éteignit.
Le droïde fabriquait des respirateurs-traducteur pour nos masques, celui de ma femme était gros et grossier surement une vengance du droïde pour le démontage, le mien était plus simple et bien plus petit surement qu'il ne voulait pas voir un homme tusken en colère suite a la colère d'une femme tusken.
On pouvait enfin communiquer avec le robot T0'8T de son petit nom on le comprenait aussi et j'ai eu le droit a un sermon de droïde suite à la vue du cockpit en morceau, on ce refait pas.
Il nous expliqua ses fonctions, il était chargé de confectionner des pièces de cybernétique avancées et du bon fonctionnement du vaisseau. Ma femme était des plus captivée et pendant un mois elle ce mit a fabriquer des tonnes de trucs que je me faisais un plaisir a démonter par la suite.

Occupés a fabriquer des pièces et à les démonter notre couple traversait le système de Tatooine sans ce rendre compte de rien, le vaisseau poussé à vitesse constante gardait le cap... Quel cap?
Le programme interne du vaisseau était programmé pour rejoindre le spacio-doc de Narr shaada, là où ce trouvait les installations de Nitili, une grande casse robotique.

Après un mois et trois jours notre couple avait apprit à confectionner des pièces de droïde et, plus ou moins, à piloter le vaisseau. Ma femme a reconstruit T0, et lui a même rajouté des pièces plus fonctionnelles et j'ai remonté le cockpit mais j'ai perdu une grande partie des données inscrites dans le codex de bort..., plus aucune destination possible il ne restait plus que Nar Shaada.

En avant toute! Avec les senseurs du vaisseau on ne sentait rien bouger. "Mais de l'extérieur on enchaînait les tonneaux."


Dernière édition par bagor le Dim 19 Jan - 11:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ny'vaka
Admin


Messages : 353
Date d'inscription : 07/12/2013
Localisation : Dans le futur ^^

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 8:32

Heureusement "Mme Bagor" est là, sinon je ne donne pas cher de la survie du tuksen. (Vive Mme Bagor)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koball



Messages : 207
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 8:33

On joue aux shadocks, bonne continuation .

_________________
Accueille la douleur, car elle t'apprendra beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 11:33

je suis super fan et j'attends la suite, par contre (oui je vais faire une critique ) je trouve qu'il y a trop de description "inutile" dans le premier paragraphe . De plus je trouve qu'il n'y a pas le même "ton" que dans le reste du texte, on est sur une description de la salle de stokage complètement objective, ce qui donne presque l'impression que c'est pas le même narrateur que pour le reste du texte. Mais j'adore toujours autant l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
freyavalcourt



Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 12:52

L'histoire me plait énormément, j'aime que ce soit bagor qui parle, tu devrais garder ce point de vue. En plus, c'est très drôle ! j'adore, continue !

Conservatrice Freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Jeu 9 Jan - 21:17

merci pour les critiques, je suis pas super fort et j'ai pas de style perso je narre l'histoire comme les auteurs que j'aime "forcément c'est pas très propre ^^" je voulais donné la sensation d'un environnement ultra réduit, je suis pas mal de votre avis c'est pas réussi, à bossé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Dim 19 Jan - 11:09

Chapitre 3: de l'écrou au tas de boulons.

Dans le vaisseau depuis un temps extrêmement long, je me trouvais devant T0 qui me parlait des différentes fonctions du vaisseau que j'avais endommagé, quand d'un coup ma concentration revient à la discussion après avoir entendu un mot qui ne voulais, pour moi, rien dire : "hyper-espace".
On vole en vitesse subliminale depuis des mois et voilà qu'il me parle d'une vitesse hyper-rapide, mon sang n'a fait qu'un tour et T0 a perdu un membre, et moi j'ai mangé la crosse du fusil de ma femme, elle y tient a son robot je m'en souviendrais.

Une fois T0 de nouveau sur pied et l'hyper-espace activé, on arriva en orbite d'un groupe de planètes qu'on pouvait voir à travers les vitres du cockpit.
On était pas le seul vaisseau à arriver dans cette zone, une multitude d'autre engin arrivaient de toute part, T0 était au commande, ma femme et moi on était rivé sur les vitres comme deux Jawa devant le dernier model Zerka.

Pas un grain de sable ici, que des tours de pierres vitrées, des néons de toutes les couleurs, des centaines de petit vaisseau et de grands alignés les uns derrière les autres. On entra dans une des file puis après quelques minutes on quitta la file pour aller ce poser dans une zone industrielle.

On est bien resté deux heures, machine stoppée dans le cockpit devant les vitres à regarder dehors, quand T0 nous poussa pour faire débarquer les pièces fabriquées durant le voyage, bien sur sans vraiment savoir ou on allait finir, on lui a donné un coup de main.

Le vaisseau était planté en plein milieux d'une place recouverte de tas de rouille et autres métaux, sur une des façades était écrit en lettre néon rouge "Vandco".
Peut de temps après notre arrivée des petits droïdes s'activaient pour décharger notre matos.

Nous voilà arrivé sur une nouvelle planète dans un nouveau lieu inconnu avec des tonnes de choses à découvrir et surtout à détruire!! Nar shadaa nous voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koball



Messages : 207
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Dim 19 Jan - 13:39

vivement la suite j'adore

_________________
Accueille la douleur, car elle t'apprendra beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Dim 19 Jan - 19:49

toujours aussi classe, et vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
freyavalcourt



Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Dim 19 Jan - 20:29

Nar shadaa, le paradis du commerce...J'ai hate de savoir ce qui va arriver !

Dame freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grolgelo



Messages : 25
Date d'inscription : 09/12/2013
Localisation : Roscanvel

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mar 21 Jan - 20:32

excellent ! j adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mar 21 Jan - 23:35

Chapitre 4: Les anges ne tombent pas toujours du ciel.

Wildrynk n'est pas un mercenaire très subtile, sa devise : tirer, tuer, regarder les restes et évaluer le coup gagné. En revanche son frère Raildorso lui est bien plus réfléchit, son approche est plus rapide, direct et construit, c'est donc lui qui tendit le piège a Nitili.
Nitili était la seule à connaitre l’emplacement du redictif'70 une pièce, pour la quelle, le cartel des hutt et près à payer une petite fortune, seulement Nitili en veut le double.
Le plan des frères Vandco est simple, forcer Nitili à leur vendre ou et quand ils veulent.
Wildrynk avait pour charge de la traquer sur Nar shadaa et la forcée à voler L'occula'il5 de la compagnie Vandco, qui au préalable avait été modifié pour être suivit et espionner en toute sécurité.

Ca faisait 4 jours que Nitili tentait avec peine de fuir le chasseur de prime qu'elle avait au cul, sans se douter qu'en réalité Wildrynk lui laissé toujours un peu d'avance et la guidait tout droit dans le secteur industriel ou ce trouvaient les installations Vandco.
A bout, fatiguée elle arriva enfin dans une casse de rouille dans un secteur habité par des droïdes et autres automates sans vie, au milieu d'une grande cour, un vaisseau de petite taille de type intercepteur un Occula'il5, un regard en arrière et sur les côtés, rien, la chance lui avait enfin sourit après c'est 4 jours de cavale.

Wildrynk, le sourire au lèvre regarda son vaisseau quitter la planète avec à bord sa cible.
"Mon frère j’espère que ton plan va marcher."

Raildorso était déjà branché au vaisseau près à intercepter tout les messages que Nitili pourrait envoyer, il aura fallut attendre 2 semaines pour savoir ou Nitili allait et lui proposer un prix pour le Redictif'70. Un rendez-vous conclut il fallait préparer le terrain, l'embuscade se ferait sur Tatooine!!


Tous les vaisseaux de l'entreprise Vandco on un système de pilotage retour et les unités T0 de bord ont les aptitudes pour les piloter sans mal, donc c'est sans surprise que l'occula'il5 se retrouva dans la cour ce matin là, ce qui en revanche était plus surprenant était les deux autochtones en sortir avec l'unité T0 les bras charger de matos.
Bagor était dans la ligne de mire de Wildrynk et avant qu'il n'eu le temps de tirer sur la détente de son arme son frère le stoppa net!
-Regarde ils travaillent avec le droïde, ne fait rien.
-Attendons de voir ce que vient faire c'est deux tuskens ici avant de les tuer.

Sans le savoir Bagor et sa femme travaillent pour deux frères qui les surveillent de près...


Dernière édition par bagor le Mer 22 Jan - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freyavalcourt



Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mer 22 Jan - 0:47

Tres imaginatif ! Ton histoire se complique, se developpe, et j'adore ça. Petite critique (tu n'es pas le seul, on en fait tous, moi y compris), les fautes d'orthographes, qui, personnellement, me détachent un peu de l'intrigue, car je ne peux pas m'empêcher de les voir. Essaie le correcteur de word, ou demande à quelqu'un de te relire, cela facilitera notre immersion dans ton histoire qui est excellente.

Dame Freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mer 22 Jan - 3:48

corrigé dsl j'ai fait le texte trop vite je voulais pas vraiment écrire cette partie mais bon elle est quand même la ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyllda



Messages : 243
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mer 22 Jan - 5:01

Yéee j'aime beaucoup cette histoire... C'est vraiment bien^^

_________________







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zekshins



Messages : 26
Date d'inscription : 09/12/2013
Localisation : france,nord,valencienne

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mer 22 Jan - 19:45

sérieux comment vous fait pour avoirs des idée supers comme sa ,moi j'ai toujours pas fait mes présentation de mes personnage Jekshins et sovereign et je galère vraiment, en plus j'ai un niveau moyen en orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagor



Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Lun 27 Jan - 6:57

Chapitre 5: Et le tusken créa le droïde.

Des mois ont passés, trop, pour donner un chiffre, l’entreprise Vandco connaissait un succès grandissant sur Nar Shadaa, la plus part des grands groupes faisaient affaire avec les Pitance à vermine "les tuskens".
Les Hutts achetaient des implants pour leur milices, les guildes louches des bas secteur : des tourelles de défense, l'Echange nous troquait des droïdes de combat contre des drogues rares, même le Soleil Noir faisait des affaires avec nous, mais notre plus gros client, était bien sur l'empire!
Des droïdes simple aux assassins Tx, ils nous mobilisaient la majeur partie de nos infrastructure, si bien qu'on a du recruter des hommes de mains pour protéger et agrandir le complexe.
On fournissait aussi en amélioration de vaisseau de combat, mon domaine, une petite fierté des exoblaster à portée variable. Sans le savoir vous avez forcement une pièce, un moteur ou un implant Vandco sur vous.

Spoiler:
 
(contient des info d'histoire jedi)

Tx'cinq et né! et Bagor et sa femme rejoignent les services secret de l'empire suite a cette collaboration efficace.

La suite de cette histoire dans l'héritage Vandco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freyavalcourt



Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Lun 27 Jan - 14:08

Très bonne suite, mais ça ne m'étonne pas vu ton talent. J'ai adoré le coup du spoil (que j'ai pas lu, tu comprends sans doute pourquoi)

Dame Freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   Mer 29 Jan - 4:47

"On a recrée les TX' avec des cobayes volontaires, et d'autre moins"

J'adore cette phrase! (le reste aussi, bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bagor et sa femme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bagor et sa femme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vends] Minotaure Rackam et femme arbre Ultraforge
» Jouer avec ma femme
» La femme au Serpent
» Recruter ma femme :)
» Les 4 miracles de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odojinya :: Rôle Play :: Présentation des perso-
Sauter vers: