Guilde RP de la faction impériale
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saigneur Alyanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Saigneur Alyanor   Mar 30 Sep - 6:18

Le bureau est sombre. Le seul point de luminosité est un bloc défaillant qui clignote sur son rythme propre et changeant. Au fil des années, le vieux Sith s'est accoutumé. Au point que le dernier technicien ayant essayé de le réparer sèche encore dans une grotte non loin...

Sur les rares étagères trônent des tablettes, statuettes et autres artefacts déterrés sur Korriban. Ar'Rendtal soupire et laisse vagabonder son regard autour de la pièce. Il aime ce lieu, son parfum particulier, la vicissitude des senteurs du désert... La poussière sur les reliques du passé, le chaos apparent et l'ordre sous-jacent de ses datapads...

Sur son bureau usé de plastacier grisâtre, ses doigts parcourent une fois de plus un vieux bloc de données. Il ne compte plus combien de fois il a lu et relu celui-là... Un sourire parcheminé s’essaye aux contours de ses lèvres à la pensée des rapports originaux.  Tous, maintenant ont été définitivement effacés ou modifiés. Il s'en est personnellement assuré. Comme il s’est assuré de remercier les contributeurs : des retraites bien méritées et définitives.

Le Seigneur Sith Ar'Rendtal ferme les yeux. Il revit de mémoire cette suite étrange d’événements que certains diront fortuits…

Suite à une défaillance de ses systèmes de propulsion, un ravitailleur s’écrase sur Korriban. Du banal. Mais parce que le manifeste de bord indique une cargaison de Kolto mais surtout de Ryll et de Glitterstim (drogues fortement prisées par plusieurs Seigneurs Sith de l’Académie), des équipes de récupération sont envoyées.

Vieux Sith arrogant, instructeur obscur de l’Académie il se souvient comment il a su contraindre l’officier en charge de l’emmener avec lui, mu par une intuition depuis si longtemps éteinte. Occasion trop opportune d’explorer la zone du crash, fort éloignée des sites actuels de fouilles ? ou ?

Cette petite voix,… cette petite voix dénuée de toute peur, pleine de haine et de rage canalisée, d’une volonté de vivre, d’une hargne puissante…

Cette petite voix dans sa tête…

Plusieurs soldats de l’équipe de récupération se plaignent d’atroces maux de tête, migraines entrainant des malaises mortels… Une fois les épices récupérés, sept récupérateurs sont déjà morts, cinq se sont fait surprendre et déchiqueter par des chiens Tuk’atas, mais les deux autres ont succombés à une forme de liquéfaction cérébrale.

Et cette petite voix dans sa tête…

L’officier de récupération a été le premier à subir son autorité d’instructeur. Un simple écrasement de la trachée et les équipes se sont remises au travail avec empressement… Une intuition et elle lui était apparue pour la première fois…

Ar'Rendtal éteint le datapad et le remet à sa place au milieu des autres. Ce vieux bloc est la dernière et seule trace... Combien de fois s'est-il-cru prêt à le détruire?... Plus que quelques mois et il sera lui aussi une relique du temps. Jamais il n’avait hais, honnis un lieu autant que l’Académie.

Tant d’années et d’humiliations. Tant de  souillures et de patience.

Malgré les éons, son pas conserve puissance et souplesse, il traverse l’académie avec vitesse et autorité, le peu, la seule qui lui reste encore. Dans l’ombre de l’ouverture de la tour Sombre il observe l’arène en contrebas. La lumière du matin donne aux lieux des couleurs sanguines, présage de ce que les épreuves à venir augurent.

Elle est là, au milieu des autres élèves … Résultat de quinze années de préparations secrètes. Frêle petite humaine aux cheveux d’albâtre. Juste à l’écart ce qu’il faut des autres. Immobile. Personne ne lui donne l’ombre d’une chance. Et pourtant quinze années se sont écoulées et elle est toujours là… Et toujours ses concurrents la dédaignent, la rient, l’ignorent… Elle et son handicap… Elle et son allure de poupée de chiffons… Ar'Rendtal se souvient de son premier regard, et de sa petite voix dans sa tête…
Il avait su immédiatement… et d’années en années elle le lui avait prouvé… rien qu’à lui… Les autres instructeurs la toléraient simplement parce que ses résultats étaient tout juste acceptables, jamais en deçà de la limite acceptable et jamais dans le remarquable…

Elle est en âge maintenant de se trouver un maître. LE Maître…

L’instructeur annonce les épreuves du jour. Ar'Rendtal sourit, sincèrement peut-être pour la première fois depuis des éons… Un sourire carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mar 30 Sep - 6:19

L’âcre parfum de poussière et de sable, la caresse incisive du vent matinal, et les premiers rayons foudroyants… Tout Korriban dans cet instant où le jour se lève. Alyanor sait qu’elle n’est pas née ici. Mais son monde doit ressembler à cela, les yeux fermés elle laisse l’instant imbiber son corps et son âme d’une douleur diffuse et vivifiante. Son mentor est encore perché là-haut invisible dans la Tour Sombre. Elle sent sa présence mais se concentre afin d’éviter de laisser sa Force s’épandre.

Un regard circulaire… elle connaît chacun des protagonistes. Ils se gaussent. Elle attend.

Ar'Rendtal baisse les yeux une fraction de seconde, derrière lui le maître de l’Académie se tient dans toute sa force et sa magnificence…

« Je suis fort surpris Instructeur Ar'Rendtal j’aurais cru que vous plus qu’un autre aurait su respecter les usages et les lois de cette Académie, après tant d’années… Ou ne se serait pas fait prendre… En même temps je ne saisirais jamais pourquoi il aeu autant de clémence à votre égard… »

La voix du maître de l’Académie est littéralement suintée et dégorgeante d’un mépris abject à l’égard de l’instructeur. Ar'Rendtal se tait, il peut sentir derrière le mépris une véritable satisfaction, une profonde suffisance. Ar'Rendtal  laisse transparaître une légère surprise et frustration qui déclenche encore plus l’autosatisfaction de son supérieur. En contrebas les élèves s’ébranlent déjà en courant vers les tombeaux, dans leur course les rivalités se montrent déjà, et ne tarderont pas à saigner.

« Nous verrons si votre protégée ressort des tombeaux… » cingle méprisant et ironique le maître de l’Académie.


Dernière édition par Alyssandra le Mar 25 Aoû - 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mar 30 Sep - 6:22

Le Dark observe sur les écrans les images en direct relayées par différentes sondes sur Korriban. L'image holo du Responsable de l'académie tressaille à ses côtes... Soucis de transmission à moins que ce soit les tremblements du Sith qui gênent la transmission. Le Dark sourit à cette idée, certain de son aura maline.

Dark Krull : Ainsi voilà sa petite protégée... Elle semble assez bien formée... Loin d'être une experte en sabre mais elle ne s'en laisse pas compter...

Holo : Excellence, vous avez raison, si elle ne semble exceller en rien elle a démontré d'excellentes dispositions en tout... Et le fait ...

L'interrompant sèchement...

Dark Krull : ... Le fait que cette larve de limace Kor l'ait prise sous son égide en infraction des lois de l'académie est révélateur en soi... Cette cicatrice au cou?

Holo : Séquelle de son arrivée sur Korriban. Elle est la seule survivante du crash d'une navette. Elle n'avait pas 5 ans. Le jeune Sith qui l'a trouvé est resté marqué par ses attaques mentales pendant longtemps... Enfin ce sont les rumeurs. Il n'est plus en mesure de confirmer.

Dark Krull : Aucune trace de ses origines, pas de passé... Je vois sur vos rapports qu'elle a refusé tout implant?...

Holo : Oui excellence, elle utilise la Force ou ses mains pour communiquer. Et semble surtout se contenter d'obéir aux ordres...

Dark Krull : ... Amusant ... Un jouet qui pourrait être intéressant... Vous avez raison j'en ferais mon apprentie et je connais sa première mission!

Il s’en suivit un long rire gras et ténébreux, acide et tranchant.

Fin de transmission.

Dark Krull réfléchit un instant en contemplant l'infini au travers de la baie de plastacier de son croiseur...
Oui !
Il tient là son ultime vengeance sur son pire et plus vieil ennemi. Il est temps de clôturer ce chapitre. Vainqueur du Kaggath il avait préféré l’humilier en lui enlevant honneur, titre, jusqu’à son nom pour en faire un simple instructeur de l’académie sans apprenti, condamné à les former pour les véritables Seigneurs Siths. Une vengeance qui lui avait à l’époque parue d’une cruauté et d’un machiavélisme absolu… Mais aujourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mar 30 Sep - 6:25

Alyanor ferme un instant les yeux...

Elle puise en la Force rage, passion, amour.

Elle est prête à vivre ce moment tant réfléchi, tant planifié, tant redouté et pourtant attendu voire espéré. Elle ressent la présence à genoux devant elle de son mentor... et ami... un père, ... Ar'Rendtal. Elle sent aussi la tension de son nouveau maître Dark Krull. Elle est la dernière, l’unique à connaître le véritable nom de l'obscur instructeur… à elle de lui redonner sa Gloire passée.



"Attention à ne pas trop en faire, mais aussi à n'en pas faire assez"... Les paroles résonnent dans sa tête. Elle n'a qu'une opportunité de convaincre son nouveau maître... Sa seule appréhension c'est son dernier regard... Ce qu'elle y lira et ce qu'elle devra en lire...

Elle rouvre les yeux, l'éternité n'a duré qu'une seconde... Un regard sur son nouveau maître puis en réponse à un ordre de la tête elle plonge ses yeux saphir dans ceux du condamné... La lame rouge vrombit d'un seul coup et son mouvement est rapide, efficace et d'une rare élégance...

La tête de son mentor tournoie un instant et vient rouler aux pieds de Dark Krull... Sur son visage se lit un mélange de haine, de douleur, de rage et un zest de quelque chose d'insondable. D'un mouvement dédaigneux du pied le Dark repousse le trophée et reporte son attention sur sa nouvelle apprentie...

Il avait pensé la tuer juste après la mise à mort...

Mais la force qui se dégage d'elle est si ...

Si intrigante, ... un potentiel inespéré qu'il serait dommage de gâcher... Ou bien est-ce de la vanité...

Et puis sa présence sera pour longtemps une douce vengeance encore et encore...
Oui voilà une opération digne de lui.
Et elle ne risque pas de l'ennuyer de son babillage celle-là au moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyllda

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 22 Oct - 16:22

Top comme d'habitude Wink

_________________







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freyavalcourt

avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 22 Oct - 19:32

Superbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 22 Oct - 19:34

Rien à redire comme d'habitude excellent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 19 Aoû - 1:11

Bordure Extérieur, Croiseur de la République le « Versantile », coordonnées confidentielles. Pont d’envol Principal

Le Lieutenant Karl Martin trottine sur le pont d’envol principal du Croiseur. En vain il essaye de lire les données de son datapad tout en évitant les barils, et autres containers qui s’égrainent sur son chemin…

KM : Encore un foutu transporteur non planifié… bouse de bantha !!!… A quoi servent toutes ses procédures si dès que cela chauffe un peu, on ne respecte plus rien !...

La Navette  termine son approche avec une précision chirurgicale. Dans un mouvement élégant sur la droite, le pilote fait tourner la lourde navette pour la présenter passerelle vers l’arrière et poste de pilotage prêt au départ. Karl Martin ne peut s’empêcher un juron de plus :

KM : Punaise de chiotte de Limace Kor ! En voilà un qui sait manœuvrer sa benne !... Enfin un qui sait se poser dans le sens du départ !…

Lorsque le lieutenant arrive suant soufflant comme un Rak’ata malade, la passerelle de déchargement touche déjà le sol. Aussitôt une escouade de commandos de la république en descend en bon ordre. Karl est impressionné, il est rare de les voir aussi ordonnés au retour du front… Son regard croise alors celui de l’officier qui mène l’escouade…

Est-ce l’albâtre de ses cheveux ? Est-ce le tatouage carmin sur son visage ? Est-ce la cicatrice de brûlure qui fait écrin au côté droit de son visage, sous le tatouage ? Est-ce la beauté glaciale de ses traits ? Est-ce le feu de son regard ?...

KM : … heu… blll….bbe…

DMG : Lieutenant ? Major Delvin Mac Gregor ! Officier en second de l’escouade… Vous me faites signer le registre ?

Karl sort de sa torpeur comme si un éclair électrique lui traverse le corps et salue le major qui se tient devant lui, un grand sourire sur le visage.

KM : … Hein ? Quoi ?... heu ?!… oui Major ! Bien sûr… Désolé Major… je… heu…

DMG : Rassurez-vous Lieutenant, (sur le ton de la confidence) elle fait cet effet là sur tous ceux qu’elle croise pour la première fois… On raconte même que ces brêles d’impériaux font dans leurs frocs en la voyant…. Ouarf !.... ha ha !!!....

Karl sourit plus malgré lui à la blague et ne semble pas voir défiler devant lui toute l’escouade de commandos aguerris et sans nul doute tout juste de retour du terrain… tellement ils exhalent les relents de guerre et sueur…  Il n’a d’yeux que pour elle qui fait avancer d’un pas cadencé et rapide son escouade vers le sas principal.

KM : Heu oui Major,.. Mais heu Major ?... Vous savez où vous allez ?... Parce que moi là je vous ais pas … enfin non… vous n’êtes pas sur le planning … ?!?...

DMG : Y’a pas grand monde sur le planning en ce moment ? Hein ?!? Lieutenant ? (Nouveau grand sourire). Le Commandant est un peu pressée… On réapprovisionne, fait un brin de toilette, graille les hommes comme les armes et on est reparti sur le terrain… promis on vous mettra pas le souk au messe, Lieutenant, pas le genre du Commandant…

KM : Oui d’accord, … merci Major… Mais je n’ai même pas de secteur à vous affecter ???…

DMG : On reste pas Lieutenant… C’est vu avec le régulateur… Tranquille ! On a juste besoin du ravitaillement de la navette ! Le reste est déjà prêt…

KM : C’est que… c’est pas vraiment ???…

DMG : Oui j’me doute Lieutenant, mais tout est clean, alors vous mettez pas à dos la Commandant pour des formulaires à deux crédits de Kessel ! J’vous signe les bordereaux d’arrivée ? (Nouveau grand sourire)

Le major attrape délicatement le datapad du Lieutenant Karl Martin, qui finit par fermer sa bouche béante et appose son identificateur sur les formulaires prévus… Déjà l’escouade franchit le sas principal et disparaît dans les coursives du Croiseur…

DMG : Voilà Lieutenant tout est en ordre. … J’peux vous faire confiance pour l’ravitaillement de la navette ? hein ? (Cette fois un gros clin d’œil appuit son sourire) Et si vous vouliez être plus cool qu’une danseuse Twi’lek vous feriez porter une graine aux pilotes… Z’ont pas démérités d’taleur… !!!

Sur cet entrefait, le regard amusé le Major Delvin Mac Gregor scratche un écusson de son escouade sur l’uniforme du Lieutenant, qui passe immédiatement pivoine de contentement… L’instant d’après le Major au pas de course se précipite pour rejoindre son escouade, le canon lourd battant, cliquetant au rythme cadencé de son pas, sur son armure lourde.

De son côté le Lieutenant Karl Martin s’en retourne tranquillement vers son poste de contrôle, pinçant le tissu de son uniforme pour mieux observer cet écusson de commandos… On dirait même que… si … c’est bien du sang qu’il voit là au bord… Bigre… un écusson qui a vu le front plus prêt que lui ne le verra jamais…


Dernière édition par Alyssandra le Jeu 27 Aoû - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 19 Aoû - 1:12

Bordure Extérieur, Croiseur de la République le « Versantile », coordonnées confidentielles. Couloir.

Le lieutenant Karl Martin termine de rendre compte à l’opérateur de régulation. Il valide les formulaires d’arrivée, incluant celui que le major a oublié de viser, trop fier de porter un véritable écusson de l’escouade « Dreadnought », un écusson qui est allé au front !...

L’opérateur ne peut alors que valider l’arrivée d’une escouade complète pour ravitaillement, une de plus, non programmée. Mais qu’est-ce qui l’était de nos jours…

Si les sous-officiers et les techniciens de la République sont surpris de croiser une escouade de Commandos tous équipés dans les coursives, ce sont plutôt des regards mêlés de respect, de craintes et d’un soupçon de jalousie qu’ils leur lancent pour la plupart.

Le major au pas de course finit tant bien que mal par rattraper le Commandant qui ouvre la marche d’un bon rythme. Au passage il a vérifié l’ordre et la tenue de ses hommes... Combien de temps maintenant ? Il a perdu le décompte des opérations, missions et autres… Il est fier de chacun d’eux. Le port droit, les armes toujours prêtes, de vrais commandos des forces spéciales. Son attention se reporte sur son Commandant :

DMG : C’est bon, Commandant… On devrait même avoir l’ravitaillement…

La dernière remarque lui vaut un regard en coin, bref, vif et satisfait. Même si toujours aussi glacial. A tout le moins avec le temps avait-il appris à décoder les expressions de son officier supérieur.

Il se serait presque surpris à entendre ses pensées. Arrivés près de plusieurs batteries de turbo-élévateurs, de brefs et petits mouvements des mains du Commandant et les troupes se séparent en trois groupes comme cela avait été maintes fois répété.

Entassés dans le turbo-élévateur, Delvin sent la tension monter dans ses veines. L’adrénaline produite par son corps vient inonder ses sens et ses réflexes, et lorsque le sas s’ouvre enfin il est tout aussi prêt que ses hommes.


Dernière édition par Alyssandra le Jeu 27 Aoû - 7:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 19 Aoû - 1:14

Bordure Extérieur, Croiseur de la République le « Versantile », coordonnées confidentielles. Passerelle de Commandement.

Le maître Jedi Yak Juhony discute avec l’amiral Verkalus des prochaines stratégies d’assaut. La discussion est assez tendue et les officiers qui assistent sont fébriles sur leurs datapads… Il est vrai que les choses sur le terrain n’avancent pas exactement comme planifiées… Mais c’est bien le lot de toute guerre…

Undala, l’apprentie Mirialan de Juhony observe en retrait les joutes verbales soucieuse de bien percevoir les leçons tant de stratégie, de communication que de diplomatie que son maître lui enseigne par le truchement de ces discussions… C’est elle la première, plongée dans la force, concentrée sur les interactions qui la ressent…

Des deux turbo-élévateurs opposés sortent sur la passerelle des commandos de la république en bon ordre de déploiement, armes aux poings… Instinctivement sa main se porte sur son sabre… et son regard se porte vers la droite… Les soldats de factions sont réduits au silence en un rien de temps…

DMG : Maître Jedi Juhony ?!... C’est encore une fois un plaisir !!!....

Le Major Delvin Mac Gregor salue bien bas le maître Jedi combattu déjà à deux reprises sur le sol de la planète Dresdin II…

MJJ : Major ?... Vous êtes venu jusqu’ici ?... Je suppose donc…

Le Jedi se tourne alors vers l’opposé de la passerelle de Commandement… Elle est bien là bras croisés, le regard toujours aussi expressif… Lorsqu’il s’ouvre à la Force c’est un déferlement de Haine qui est soudain libéré… Ce n’est pas la première fois qu’elle lui joue ce tour, mais à chaque fois il est surpris… Cette capacité à masquer totalement ses émotions, sa Force… est tellement étrange chez une Sith…. Il avait cru la première fois qu’il pourrait l’amener vers la lumière… Mais à leur deuxième rencontre il avait compris que non au prix de valeureux soldats…

La voix rayée comme sortie d’un vieux droïde résonne :

ALY : Maître Juhony…. J’ai peur que vous ayez un peu trop vite écourté notre précédente rencontre… je me suis donc permise de vous épargnez le déplacement de notre ... dernière... rencontre…

Le seigneur Alyanor cesse de pianoter sur son pad de poignet… et un sourire carnassier au coin des lèvres reporte son regard sur le jedi…

AUN : Maître ?...

L’apprentie forte de son calme et de son entraînement se rapproche de son maître pour couvrir ses arrières, les deux lames verdoyantes de son sabre double donnent soudainement aux lieux une ambiance de kolto…

MJJ : Audace ?... Je dirais plutôt de la témérité ?... voire même une bonne dose de folie ! Venir m’affronter ici ?... sur le Croiseur, vaisseau amiral de la république pour ce secteur ?... En fait… de la bêtise… rien de plus…

DMG : Maître Juhony ?... Vous devriez savoir que fâcher son Excellence n’est pas la meilleure des stratégies… A moins que ce soit d’ailleurs la raison pour laquelle vos stratégies échouent aussi lamentablement au sol ?... (rire gras)

Tout se précipite soudain quand un officier de sécurité de la passerelle finit par déclencher l’alerte… Les plafonds se mosaiquent de rouge luminescent, intermittent, les systèmes audios diffusent les sempiternelles alertes d’intrusion… Les écrans éclatent sous les tirs de blasters, les consoles grésillent, les corps s’affalent sur le plastacier la chair calcinée…

Le duel s’est engagé au dessus de la mélée… Le seigneur Sith en armure de commando de la république engageant sa lame carmine contre tantôt le vert de l’apprenti tantôt le bleuté du maître Jedi… Mac Gregor, cible, dégomme, s’assure que rien ne vient perturber ce duel… Parfois un tir remet l’apprenti à sa place…


Dernière édition par Alyssandra le Jeu 27 Aoû - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 19 Aoû - 1:32

Bordure Extérieur, Croiseur de la République le « Versantile », coordonnées confidentielles. Pont d’envol Principal

Au pas de charge l’escouade de commandos de la république dans le vacarme des alarmes, des cris et des appels se lancent vers la navette dont les pleins viennent d’être refaits… Le lieutenant Karl Martin est tout fier d’adresser le point de la victoire, pouce levé en direction du Major pour lui confirmer que tout est OK…

KM : C’est tout bon major… Vos pilotes ont eu droit à une ration arrangée (clin d’œil de fierté)

DMG : Heu ?... Bien Lieutenant !!...

Le Major finit sa course et atteint le bas de la passerelle d’embarquement y attendre que l’escouade embarque… Trois blessés, cinq morts… Finalement c ‘est moins que l’estimation initiale des pertes… Il entend derrière lui un cri dans le tumulte et le bruit de pas qui se rapprochent vite… Son blaster czerka se retrouve dans sa main droite alors même qu’il amorce un mouvement de rotation pour faire face à sa cible…

KM : Oh là !!! Major, du calme ?... Heu…. J’voulais juste vous dire... j'avais oublié…. Que je m’étais permis de faire avitailler la soute avec un petit corsé de Corellia…

Sa voix se tait lorsqu’il aperçoit les traces de sang et de tirs sur la tenue des derniers commandos et du major… Se rendant compte que le lieutenant n’est pas armé, Mac Gregor a un franc sourire … Derrière lui la navette commence déjà à décoller…

DMG : Allez Lieutenant !!! (crie-t-il dans le vacarme des propulseurs) Soyez fier d’arborer l’insigne des « Dreadnought », 317ème Commandos des Forces Impériales ! Ah ahaaaaa ahaaaaa……

Alyanor observe le pont d'envol alors que la navette s'élance, la passerelle se referme...
Un de moins...
Un léger sourire timidement joue à la commissure de ses lèvres...


Dernière édition par Alyssandra le Jeu 27 Aoû - 7:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freyavalcourt

avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   Mer 26 Aoû - 19:16

Très sympa Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saigneur Alyanor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saigneur Alyanor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jour du Saigneur.
» Seigneur vampire sur base de Sinople
» Crimson Fist ?!
» [RP sur le Parladou de Prouvènço] Les voiles du Saigneur sont un à pet d'étrave
» Vive la MAJ 2.11 :D !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odojinya :: Rôle Play :: Présentation des perso-
Sauter vers: