Guilde RP de la faction impériale
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un sauveteur inespéré...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Un sauveteur inespéré...   Mar 1 Juil - 1:36

Un matin venteux, sur Korriban. Des trétaux montés au pied de la tombe de Marka Ragnoss, entourée par une barriere a ultra-sons pour tenir les Tuka'ta a distance.

"Approchez, Jeune homme! J'adore votre coiffure! Comment faites-vous pour faire tenir cette crete aussi droite dans cette météo a décorner les banthas?!"

Le Sith a la jambe de fer ne s'abaissa pas a répondre, scrutant simplement la marchandise d'un oeil abstrait. Cette zabrak avait de beaux yeux, mais une dentition dont meme un un rat womp ne serait pas jaloux... Quand a cette Twi'lek... deja tellement ravagée que la torturer serait lui faire une faveur. Il s'appreta a passer son chemin, lorsque...

Il fit un pas en arriere et manqua de trébucher sur la Togruta en petite tenue a sa traine, qui regardait la "marchandise" d'un air triste. Utilisant la laisse reliant la poigne nerveuse du Sith au cou frele de l'Alien pour chatouiller ses cotes, la caresse appuyée d'un regard aussi fouettant, il lui intima en silence de garder une distance respectueuse. Puis, d'un doigt ganté de noir, il désigna, toujours en silence, une humanoide a la peau recouverte d'écailles brunatres, et aux canines imposantes.

"Son nom est Slaahsk et elle est originaire de Dosha. Une piece de choix, si vous voulez mon avis. Elle est farouche, mais un grand seigneur comme vous saura sans aucun doute la dompter et en faire une servile reptile!"

Il ressentit un appel bizarre, et la Force, tourbilonante autour de ce corps prostré, irradiant alentour parmi les volutes de poussiere dansantes, le prit comme un tsunami lorsqu'il croisa le regard de la Saurienne. Un village, ravagé par des pillards Wookies. Une orpheline laissée sans défense, bannie a coups de cailloux par les faces féroces de son clan, la traitant de sorciere, d'abomination. Exil et lutte farouche pour la survie, l'instinct s'opposant au quotidien a la logique murmurant, venimeuse, "a quoi bon continuer cette vie misérable"?

Tres rare est le pourcentage de Trandoshiens sensibles a la Force. Femelles uniquement. Recueillies par les Jedis... Plus une légende urbaine Galactique qu'une découverte scientifique prouvée par les faits. Il l'avait lu a la Bibliotheque... S'il pouvait en faire une Sith...

Le coeur de Shaunipul fit quelque chose de vraiment bizarre. Il se mit a battre plus fort. Sa cervelle fit quelque chose d'encore plus imprévu. Elle lui envoya une envie d'aider cette créature. Mais le plus étrange, voire meme inexplicable, ce fut la réaction de ses cordes vocales: "Combien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freyavalcourt



Messages : 333
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : partout ou je peux assouvir ma soif de puissance

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mar 1 Juil - 1:57

Très bon debut, shaunipul me suprend ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koball



Messages : 207
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mar 1 Juil - 5:58

cool la suite^^.

_________________
Accueille la douleur, car elle t'apprendra beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orbarrem



Messages : 82
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mar 1 Juil - 18:55

Ca pour inespéré, il est est VRAIMENT inespéré le sauveteur^^ Cette apprentie va-t-elle devenir aussi vile et sournoise que son maître? Question à laquelle on aura surement bientôt une réponse^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mer 2 Juil - 1:01

L'homme a l'odeur de fer et de cruauté l'avait soustraite a l'homme a l'odeur de sueur et de fievre... Slaahsk sentait confusément que cela était un évenement important de sa misérable existence. Et puisque jusqu'a maintenant, chaque évenement important de sa vie avait été couronné par une plongée encore plus profonde dans la douleur et la misere, elle se tenait sur ses gardes, les muscles bandés et la machoire serrée, prete a frapper au moindre signe de danger.

Il l'emmena dans un grand batiment qui sentait l'ombre et la poussiere, remplie d'hommes a la peau rouge qui sentaient l'orgueil et le sable.

L'homme a l'odeur de fer et de cruauté resta silencieux durant le trajet, mais une fois qu'il l'eut emmenée il tenta d'établir un dialogue. Elle reconnut les sons et les intonations. La plupart des aliens qu'elle avait croisé dans la galaxie semblait employer ce langage qui lui écorchait les oreilles, affreusement melodieux sans les sifflantes et gutturales de sa belle langue natale. Comme elle les méprisait, ces races inférieures chétives sans aucune valeur pour le score de la Déesse...

Son nouveau geolier sembla comprendre qu'elle avait mieux a faire qu'essayer de déchiffrer sa langue imbuvable, et il passa au langage des signes. Elle ne comprenait toujours pas ce qu'il voulait dire, mais au moins ses expressions simiesques avait le don d'etre vaguement amusantes. Surtout apres les coups de fouets de l'homme a l'odeur de fievre et de sueur, ce spectacle avait une certaine vertu rafraichissante...

Mais qu'est-ce qu'il lui voulait, cet imbécile heureux aux relents de droide? Elle remarqua intriguée que le parfum de cruauté émanant de son nouveau "propriétaire" avait presque disparu. Un piege sans doute, il tentait d'endormir sa vigilance, ce filou. Raison de plus de redoubler de prudence, il était peut-etre moins bete qu'il n'en avait l'air. Apres tout, la belle crete se dressant sur son crane luisant sous le soleil implacable de Korriban etait sans doute un signe de puissance sociale, un attribut de virilité et de beauté indéniable...

L'homme-droide a la crete de coq désignait avec insistance une sorte de meuble mou avec des couvertures, et, penchant la tete, il mettait ses mains jointes en dessous, fermait les yeux et éméttait un bruit de ronflement exagéré. Elle se surprit a se prendre au jeu et a tenter de comprendre ce que ce primate mi-métal essayait de mimer. Elle sentit la tension de ses muscles se relacher avec le jeu. Elle tata la couche. Esperait-il vraiment la faire dormir sur ce matelas moelleux a l'odeur de fleurs du Printemps? Le torsionnaire montrait donc enfin son vrai visage! Au lieu de lui offrir le tendre confort du roc chauffée a blanc par le soleil, il voulait la faire dormir dans cette couche qui allait l'amollir, en faire une guerriere inférieure, pour rajouter a l'humiliation d'avoir perdu tous ces points de Jagganath, soigneusement amassés en traques épiques dans les marais de Dosha, lors de sa capture. Qu'etait-ce? Du tissu? Elle allait se réveiller chaque matin avec des bouloches plein les écailles, elle allait choper une infection, elle allait crever de la pire maniere qui soit, de maladie insidieuse et purulente, car seule la mort par une créature puissante était honorable aux yeux de la Déesse!

Mais elle décida de maitriser sa colere, et ce fut assez facile car la créature mi-chair, mi-fer, avait entamé une nouvelle pantomime. Il ouvrait la bouche et faisait le geste de mettre des choses a l'intérieur, se frottant le ventre en émettant des grognements satisfaits. Rajoutez-lui une fourrure et la parole et on dirait un parfait petit wookie, pensa-t-elle, ce qui alimenta sa haine vis-a-vis de son nouveau propriétaire.

La femme qui sentait la peur et la tristesse s'approcha alors d'elle en lui tendant un récipient empli d'une bouillie aux odeurs succulentes: viande rotie, fuits sautés, légumes braisés, une explosion de saveur frappait ses cavités oflactives! Elle sentait la salive envahir sa gueule comme un Tsunami le Japon...

Tous aux abris! Je ne réponds plus de rien! Elle s'empara brusquement de l'assiette et engloutit ce met d'une traite, nageant dans la salive et le bonheur, ne pouvant s'empecher d'émettre des feulements de plaisir alors qu'elle sentait la nourriture transiter dans son corps.

La femme qui sentait la peur et la tristesse eut un petit gloussement en la voyant prendre autant de plaisir, et elle babilla quelques paroles d'une voix bienveillante, puis approcha sa main dans une tentative de caresse. Slaahsk s'élanca pour mordre, mue par l'instinct, trop habituée aux coups pour ne pas réagir violemment a cette tentative de contact physique.

Une force immense la repoussa, l'envoya valdinguer contre le mur, et un éclair jailli des doigts de l'homme a l'odeur de fer et de cruauté la ceuillit en plein vol, la laissant se tordre de douleur sur le sol.

Slaahsk sentit la brulure pendant de longues heures apres l'attaque, qu'elle passa lovée dans un coin de la piece. Elle avait bien deviné que la crete était un signe de pouvoir, car cet homme etait sans doute un roi parmi les siens, s'il était dépositaire d'un tel pouvoir...

Mais elle comprit également qu'au dela de la crainte de se faire a nouveau électrocuter de la sorte, elle avait un autre interet a amadouer son propriétaire. Terrasser un etre aussi puissant serait une occasion de récupérer une grande partie des points de Jagganath qu'elle avait perdu dans sa capture. Si elle parvenait a augmenter son score et redorer son blason aupres de la Déesse, elle pourrait alors regagner Dosha la tete haute!

Elle avait un plan, un nouvel espoir. Elle finit par s'endormir, revant de son retour au bercail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandra



Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mer 2 Juil - 7:04

Délicieux, Prenant, Savoureux et ... Salivant !
Au plaisir de dévorer la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mer 2 Juil - 21:32

Ah! Comme Shaunipul etait fier, alors qu'il fit entrer sa "trouvaille" dans sa mansarde de l'académie! Il avait dégoté quelque chose de rare, donc de précieux... Quelque chose qu'il saurait faire croitre et amener a son potentiel maximum... Fier aussi de l'avoir apprivoisée, domptée aussi vite et aussi facilement.

Afin de faciliter la communication, il avait appris le T'doshok, pour lequel il s'était trouvé, a sa grande surprise, exceptionnellement doué. (Peut-etre que dans un autre univers, dans une autre académie de sorciers, il aurait été bilingue en Fourchelangue?) Il avait ensuite commencé a apprendre a sa protegée le Basique, auquel elle etait résolumment hermétique. Leur conversation avait donc continué dans la langue natale de la saurienne, ce qui contribuait a créer une sorte d'intimité entre eux, comme s'ils étaient isolés dans une bulle, entourés d'un monde entier incapable de comprendre les éructations chuintantes du T'doshok...

Quelle potentiel recelait cette apprentie! Vision infra-rouge, membres capables de se regénérer d'eux-meme si on les coupait, force physique inesperée (toutes ces années de vache maigre pendant sa prime jeunesse, apres son bannissement du clan avait rendu sa stature fluette, irrémédiablement: pour une trandoshienne elle était quasiment une naine, étant de taille humaine a peine!). Elle était rompue aux techniques de chasse plus qu'aux techniques de combat a proprement parler, mais elle apprit tres vite a manier le sabre d'entrainement comme une reine.

Le Sith et le Lézard partaient régulierement en mission "Jagganath" dans les tombes, semant la terreur parmi les Tuk'ata, les limaces Kh'lor et les acolytes déchus.

Slaahsk commencait a mieux maitriser la Force. Elle apprenait lentement a méditer, a se nourrir de sa rage et a utiliser sa fureur pour projeter des objets. Elle attendait avec impatience le jour ou elle parviendrait enfin a faire se métamorphoser une tempete d'éclairs. Avec ce pouvoir, elle deviendrait l'une des plus grandes chasseresses de l'univers! La Déesse lui réserverait une place de choix au Panthéon des traqueurs! Les créatures les plus puissantes courberaient l'échine devant elle, et les points de Jagganath tomberaient dans son escarcelle comme feuilles en automne.

Shaunipul n'avait jamais été un fin bretteur, préférant utiliser la Force pour frapper a distance. Il avait toutefois donné a Slaahsk une vibrolame qu'elle utilisait avec un plaisir non dissimulé lors de leur "missions Jagganath". Ils faisaient un bon tandem, lui a distance, elle au corps a corps... S'il n'etait pas tres doué dans le maniement du sabre, il etait en revanche prodigue de conseils glanés lors de ces lectures, lui faisant découvrir des formes de sabre a moitié oubliées, des parades peu usitées...

Slaahsk gardait un compte secret de chaque monstre dépecé, chaque acolyte démembré par son "propriétaire", voyant avec plaisir le total de points de sa proie grandir a vue d'oeil.

Shaunipul lui avait procuré une combinaison intégrale, et parfois, elle allait croiser le fer incognito avec les acolytes. Elle sortait le plupart du temps vainqueur de ces combats. Sa taille fluette cachait une force physique superieure a la plupart des humains, et meme des Zabraks, et nombre d'adversaires faisait l'erreur de sous-estimer cet étrange adversaire qui restait obstinément coi, ignorant les railleries, avec pour seule réponse les vrombissement acharnés de son sabre d'entrainement et des attaques de Force a la sauvagerie animale.

Au bout d'un moment, les instructeurs de l'académie ne purent plus ignorer ces rumeurs, décrivant une mystérieuse éleve au talent indéniable et au pouvoirs curieux. En effet, l'une des rumeurs prétendait que, lors d'un duel, on lui avait coupé le bras, et pourtant un mois plus tard elle était réapparue, avec tous ses membres intacts...

Darth Vasghul fut le premier a surprendre cette mysterieuse apprentie. Ils était trois a la prendre a partie, et il s'adossa confortablement contre une paroi, un peu a l'abri des regards, pret a savourer une bonne correction. Comme prévu, a trois contre un, le combat fut rapide, et une raclée en bonne et due forme fut servie lors de l'escarmouche. Mais il fut sidéré de voir que ce fut l'apprenti-mystere qui ne fit qu'une bouchée du malheureux trio, et non l'inverse!

Il la suivit dicretement jusqu'aux apartements de Shaunipul, qui fut promptement convoqué devant le conseil des instructeurs.

Ah! Comme ils avaient rigolé, lorsqu'il leur avait présenté sa "protégée"...

Tous ces Siths Pur-sangs qui voyaient deja l'admission de races autres que les Humains et les Siths en leur sein comme un affront a la suprématie de l'empire avaient clairement fait comprendre a Shaunipul qu'ils ne sauraient tolérer cette "erreur de la Nature" dans leur rangs.

Il tenta de plaidoyer, arguant de la valeur martiale de son apprentie. Ses paroles heurtaient un mur d'oreilles closes, érigées en temple vivant de la stupidité, de l'obstination et de l'étroitesse d'esprit.

Tremblant de colere, il fut forcé d'écouter sans mot dire leur ultimatum. Si on tolérait Shaunipul au sein de l'académie, bien qu'il ait fini sa formation, mais n'ait pas démontré le talent ni les vélléités nécéssaires afin d'accéder au statut d'instructeur, c'était pour deux raisons. Premierement, il s'occupait gracieusement de la Bibliotheque, et il fallait bien que quelqu'un se charge de cataloguer une bonne fois pour toutes tous les holocrons, traités de philosophie martiale et holo-parchemins qui prenaient la poussiere sur les étageres. Deuxiemement, ses pulsions sadiques avaient fait de lui une sorte de croque-mitaine hantant la memoire collective des acolytes: "Finis ton potage, ou Shaunipul va te rendre visite Durant la nuit pour t'ecorcher vif!"

Mais s'il ne se debarrassait pas de cette abomination impure qu'il hébergeait dans sa mansarde, alors il serait prié de déguerpir au plus tot...

Un matin venteux, sur Korriban.  

Le Sith a l'odeur de fer et de cruauté se tient devant la navette en partance pour la station orbitale, en compagnie d'une Togruta en petite tenue et tenue en laisse et d'une humanoide vetue d'une combinaison intégrale. Adieux silencieux parmi les volutes de poussiere.

Pour Slaahsk, ce n'etait pas vraiment un adieu, elle le savait: elle reviendrait abattre sa proie, et regagner ses points de Jagganath. Apres tout son nom voulait dire, en T'doshok "Poursuit sa proie sans merci". La femme a l'odeur de peur et de tristesse ne craignait rien, elle ne valait rien en termes de points pour la Déesse.

Soudain, on lui fit signe qu'il était temps d'embarquer, et parmi les volutes de sable dansant sous le soleil de plomb, elle sentit comme un tourbillon la saisir.

L'homme-droide a la crete de coq avait été la premiere personne, depuis que son clan l'avait bannie dans les marais fétides, a lui témoigner de la considération, de la gentillesse de l'affection. Un flash dans son esprit raviva le souvenir de ses mimiques, alors qu'il tentait de communiquer avec elle, avant qu'il n'apprenne le T'doshok, et ce fut comme un soleil illuminant les espaces sombres de sa Galaxie. Survivre avec ce soleil éclipsé a jamais lui parut soudain intolérable. Redevenir une planete solitaire dans le vide incommensurable, sans étoile ni orbite était pire que revenir sur Dosha bredouille, pire qu'une mort paisible dans le confort d'un lit douillet...

Slaahsk se jeta au pieds de l'homme-robot, le serrant dans ses bras pour qu'il comprenne qu'elle ne voulait pas qu'ils se séparent. Shaunipul lui avait appris qu'etre Sith c'était etre a l'écoute de ses passions, et d'une voix rendue métallique par l'émotion, elle récita le serment traditionnel Trandoshien: "Ma vie pour vous, Mon Maitre".

En effet, les habitants de Dosha, a l'instar de leurs voisins et ancestrals ennemis du systeme de Kashyyk, les Wookies, honoraient des "dettes de vie", se mettant au service de l'individu qui les avait sauvé d'une mort certaine.

Tout d'abord déstabilisé par cet élan d'affection, Shaunipul finit par lui rendre son étreinte. S'il avait recueilli la saurienne, au depart, par pur orgueil a l'idée de faconner cette brute sensible a la Force en un guerrier implacable et unique au monde, il avait lui aussi finit par s'attacher a la lézarde. En dehors de son maître Yola, elle était la seule personne avec laquelle il semblait partager un semblant de complicité...

Mais il lui expliqua a nouveau qu'ils devaient se séparer, que la Force, si elle avait voulu leur rencontre, demandait a present qu'ils se séparent.

Il se retourna, un oeil humide rivé sur l'Académie,  tentant de rester sourd aux sanglots de son apprentie.

Sa "maison" d'un coté, sa "famille", de l'autre.

Tirant sur la laisse de la Togruta qui avait regardé avec effarement leurs effusions larmoyantes, il fit demi-tour et se dirigea résolument vers la navette, et au-dela, l'Infini de la Galaxie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koball



Messages : 207
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Mer 2 Juil - 23:41

J'espére qu'il y a une suite.^^

_________________
Accueille la douleur, car elle t'apprendra beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 3 Juil - 1:03

La suite, j'espere que nous l'écrirons tous ensemble au gré des RPs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orbarrem



Messages : 82
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 3 Juil - 3:36

Pas de problèmes, elle va continuer à avoir une vie affreuse et pourrie!  Twisted Evil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 3 Juil - 4:56

merde, je suis trop fan^^
Revenir en haut Aller en bas
Alyssandra



Messages : 147
Date d'inscription : 16/06/2014
Localisation : Terre, Europe, France, Région Parisienne...

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 3 Juil - 6:39

Ouarf... Top!

Limite jalouse de tes commentaires... Snif Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 3 Juil - 22:47

(Puisque vous etes si bon public, et puisque c'est vraiment calme aujourd'hui au boulot, j'ai trouvé un peu d'inspiration et je publierai quelques épisodes supplémentaires:)

L'homme envers qui elle s'etait engagée dans une dette de vie ("ghrakhowsk" en T'doshok) les avait amené sur une planete dont l'atmosphere électrique sentait l'ozone et la pluie.

Une mégapole sentant le dioxyde de carbone et le bantha mouillé tronait au milieu d'une jungle aux odeurs d'humus en décomposition et de déjections de Gundark.

Durant le trajet, l'homme qui sentait le métal et la méchanceté l'avait régalé d'histoires épiques sur cette planete. Comment les colons qui l'avait decouverte avaient du se battre contre des myriades de monstres infestant ses jungles pour y établir une civilisation, comment elle avait été perdue par les Siths pendant mille ans, quelles puissances sombres et arcanes ténébreuses recelait un endroit appelé le Temple Noir, comment la puissance d'un home qui semblait valoir son pesant de points de Jagganath nommé "l'Empereur" inluencait la météo-meme de cette planete...

Elle ne comprenait pas toujours tout, mais adorait s'apercevoir a quel point la Galaxie et ses races aliens que l'on meprisait sur Dosha étaient en fait plus complexes qu'il n'y paraissait a premiere vue...

L'homme-droide a la crete de coq essaya avec difficulté de lui faire comprendre que pour survivre ici, il leur faudrait quelque chose appelé "crédits galactiques". Ce n'etait pas de la viande, ni des fruits, ni des légumes, si elle comprenait bien ses explications, et elle se dit qu'elle n'etait pas vraiment pressée de se sustenter avec quelque chose affublé d'un nom aussi peu appétissant...

Il la rassura en désignant la jungle et en indiquant que moults points de Jagganath n'attendaient qu'a etre recueillis violemment sous les frondaisons indomptables et parmi les marais pestilentiels. Manquant encore de vocabulaire T'doshok, il mima les créatures féroces hantant ce chaos végétal. La femme a l'odeur de peur et de tristesse, gloussa a la vue de ses contorsions faciales, et c'etait comme une source d'eau fraiche s'echappant a l'air libre apres s'etre frayé un passage dans la roche. Slaahsk essaya de l'imiter, elle voulait etre une source d'eau fraiche elle aussi, tant pis pour son image de tueuse sanguinaire... Elle vida ses poumons, un torrent impetueux traversant ses cordes vocales, et fut assez satisfaite du résultat, bien que la femme a l'odeur de peur et de tristesse émit une odeur de frousse plus intense que d'habitude et eut un mouvement de recul. En moins de temps qu'il n'en faut pour le lire, des canons de blasters furent pointés sur elle de toute part. Sa main rampa lentement vers la poignée de sa vibrolame, ravie de cette occasion d'en découdre, mais elle croisa le regard apaisant de son maitre. Celui-ci martela des syllabes tonitruantes a l'adresse des gardes qui abaisserent leurs blasters et courberent l'échine en signe de soumission.

Ils arriverent sur une grande place sur laquelle veillait un homme immense, qui semblait fait de pierre, entouré de flambeaux. Elle passa un long moment a le contempler, mais il restait immobile, les ombres seules dansant sur son corps au gré du ballet des flammes balayées par le vent. Shaunipul, voyant son interet pour la statue, lui expliqua qu'il s'agissait d'un Sith tres puissant qui avait vécu il y a de cela un nombre de lunes bien supérieurs a la somme de ses 6 doigts et 6 orteils (bref, incalculable). Slaahsk eut un frisson en réalisant que dans les temps anciens, les humains étaient de tels géants, suivi du regret que ce ne fut plus le cas, car ils rapporteraient alors assurément un nombre lui aussi incalculable de points de Jagganath... Peut-etre parviendrait-elle un jour a sortir ce puissant Sith nommé "Statue" de son sommeil de pierre, et alors, a elle le jackpot! Il lui montra également une affiche qu'il avait arraché d'un mur, et expliqua que ce bout de papier avait un vague rapport avec les fameux "crédits galactiques" qui les nourriraient dorénavant. D'un air malicieux, il lui expliqua que l'Empire offrait des crédits a ceux qui feraient "le ménage" dans la Jungle autour de la cité. Ils pourraient ainsi se nourrir tout en amassant des points pour la Déesse! Voila, enfin, quelque chose d'intéressant, se dit-elle.

Shaunipul leur dégota un petit apartement, et ils commencerent a vivre de chasse au gibier et de chasse a la prime. Aussi souvent que possible, Shaunipul amenait Slaahsk au Temple Noir afin de l'instruire et la faire méditer sur le coté sombre de la Force.

Jusqu'a ce que qu'un jour...


Dernière édition par Sladinji le Ven 4 Juil - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orbarrem



Messages : 82
Date d'inscription : 24/02/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Ven 4 Juil - 2:42

Alors la je suis pas content du tout! C'est quoi ça? Comment tu peux nous faire ça!? Faire un texte aussi bon et l’arrêter exprès au mauvais (ou bon?^^) moment!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Ven 4 Juil - 17:50

Gniark Gniark!  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sladinji



Messages : 218
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   Jeu 10 Juil - 0:13

Un jour, environ 2 semaines apres leur arrivée sur Dromund Kaas, alors que le Sith et le Saurien arpentaient la Jungle, décimantles Jurgoran rodant pret des chutes d'eau a l'Est de la ville, Slaahsk fut soudain prise d'un malaise et perdit connaissance.

Shaunipul chargea la fluette reptile sur son dos, et rejoint Kaas city cahin-caha. Une fois ramenée en lieu sur, dans son apartment, il essaya de la ranimer. Son esclave s'en chargea, armée de de packs de kolto, tandis que Shaunipul reprenait son souffle et frottait ses muscles endoloris.

Mais le kolto n'etait pas le remede, et ne fit aucun effet. Shaunipul sentit la colere grandir en lui en la voyant gir ainsi, inanimée, ainsi qu'un autre sentiment, sur lequel il ne pouvait mettre un nom: l'inquiétude. Dans un acces de rage impuissante, il envoya une décharge électrique de force sur la Togruta, qui essayait tant bien que mal de ranimer son amie. La pauvre alien se banda comme un arc, grognant de douleur, les mains toujours sur la Trandoshienne, vers qui la décharge afflua ensuite en crépitant.

Les muscles puissants, sous les écailles, se tendirent, et un rale s'échappa de la gueule aux tranchantes canines. La décharge passée, elle bondit comme un ressort sur Shaunipul, prete a égorger celui qui venait de la meurtrir ainsi. Aveuglée par la rage, elle maintenait Shaunipul fermement rivé contre le sol. Celui-ci tenta d'ituliser la force pour la repousser, mais pouvant a peine bouger les doigts, il était sans défense. Son esclave se mit a pleurer, secouée de tremblements hystériques, incapable elle aussi de réagir. Comme au ralenti, il vit Slaahsk lever une main armée de trois griffes acérées. Durant ce laps de seconde dans l'oeil du cyclone, il imagina comment les griffes le défigureraient, feraient gouter l'air libre a ses intestins, afin de faire croitre sa fureur et pouvoir l'utiliser contre son assaillant. Mais celle-ci le maintenait fermement cloué contre le permabéton, et malgré toute cette puissance obscure qui l'inondait, il était a la merci du reptile.

Le temps semblait élastique, figé meme... Tandis que le trio de griffes semblait suspendu en l'air, une série de flashs se succeda dans l'esprit de Shaunipul: sa jeunesse a nourrir les Rancors, l'attaque du monstre qui lui avait couté sa jambe, son passage au Temple Jedi, son maitre le tripoteur de padawans, son passage sur Korriban, ses premieres tortures, ses premiers duels, le combat qui lui avait couté son oeil, sa rencontre avec la Togruta, sa rencontre avec Maitre Rorrem, puis Maitre Yola, sa rencontre avec Darth Zodiarr, dont il haissait et vénérait la cruauté avec une fougue égale, sa rencontre avec Slaahsk et leur tueries communes.

Les griffes s'apprétaient a s'abattre sur leur proie, lorsque l'aveuglement de la rage passa et que Slaahsk s'apercut que c'était son ghrakhowsk. Elle se figea en plein élan, se calmant instantanément, et s'écarta doucement, l'échine baissée en signe de soumission, murmurant ce qui pourrait etre traduit par des excuses en basique.

La Togruta s'enquit avec inquiétude comment allaient son maitre et la Saurienne. Shaunipul rassura tout le monde qu'il allait bien, mais n'affichant aucune vélléités de représailles suite a cette attaque, personne ne fut dupe.

Quant a Slaahsk, elle répondit en ces termes: "Merci de votre sollicitude, peaux tendres. Je suis malade, voila ce qu'il m'arrive. Depuis quelques disparitions du soleil, je sens ma force décroitre petit a petit, mon énergie décroissant comme les températures lorsque les arbres entament leur mue a l'automne. Je suis un etre a sang chaud, peau tendre, le feu céleste me nourrit et me recharge, il est pour ma race ce que l'hypermatiere est au croiseur stellaire, et dans ce monde obscurci par les nuages et la nuit électrique, je suis comme un vaisseau dérivant a l'abandon dans le vide sidéral. Mais peu importe, Grahkowsk, ma place est la ou vous etes."

Shaunipul regarda ses deux compagnes et fit signe qu'il etait temps de faire les valises. Pendant que les femelles s'affairaient a leur tache, il scruta le holonet a la recherche d'une planete ensoleillée et riche en points de Jagganath. Une pop-up publicitaire attira son attention: "Galactic Solutions Industries cherche de valeureux aventuriers pour mener des mission en son nom dans le désert. Récompenses assurées."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sauveteur inespéré...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sauveteur inespéré...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel comportement adopter face aux insultes ?
» [RP] Un retour inespéré...
» Une attente inespérée. Un choix. L'histoire d'une vie qui se joue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odojinya :: Rôle Play :: Présentation des perso-
Sauter vers: